Traitements / Epilation

 

Devoir s'épiler constitue une corvée aussi douloureuse que fastidieuse, afin d’éviter les effets secondaires, qui vont de la simple irritation (tâches et rougeurs) à des phénomènes relativement sérieux, tels que petits kystes et folliculites ou la maladie de Verneuil, l’épilation définitive au laser est à ce jour la solution !

 

Lors de votre prise de rendez-vous, Laurence Vandenitte vous proposera un rdv conseil afin de définir ensemble la procédure de votre traitement par rapport à la couleur de votre pilosité ainsi que votre type de peau mais également vos habitudes de vie, exposition solaire, allergies, prise de médicaments, etc.

 

Une série de 6 à 8 traitements seront nécessaires pour votre traitement (4 séances à intervalle de 4 à 6 semaines puis 4 séances à intervalle de 3 mois selon la zone définie). Les retouches par la suite sont à définir suivant la zone de traitement.

  • Aisselles

  • Tour de maillot

  • Bras

  • Dos

  • Jambes complètes

  • Visage (menton, lèvre supérieure)

  • Ventre

  • Épaules

  • Pieds

  • Mains

  • Contours du sein
     

De très nombreuses études scientifiques ont démontré de manière concluante - et notre grande expérience clinique au Centre CTL l’a corroboré - cette méthode d'épilation permanente donne des résultats superbes et véritablement durables.

 

Mais attention ! Ces résultats sont obtenus à l'aide d'un laser véritable et non d'une simple lampe flash ou d'un appareil à lumière pulsée (IPL).

 

Laurence Vandenitte utilise le meilleur laser du marché: le "LightSheer Diode", salué par la presse spécialisée comme l'étalon par excellence de l'épilation laser. Cette machine sophistiquée, mise au point aux Etats-Unis, n'a cessé de donner d'excellents résultats (visitez le site web https://lumenis.fr/).

Mécanisme d'action

 

Le rayon laser prend pour cible la mélanine, pigment foncé contenu dans les chromophores du poil.

La mélanine attire le rayon laser, qui pénètre alors jusqu'à la base de la tige pilaire, là où prolifèrent les chromophores. Il s'ensuit une réaction de chaleur, due à l'interaction du rayon et du pigment. Cette réaction détruit les structures du poil responsables de sa repousse.